• NOS SEJOURS
  • MON GUIDE
  • MON AGENDA
  • MES BILLETS
  • MES SOUVENIRS
  • MON PANIER

 

1 –  Savoir apprivoiser un arc

Rien de tel pour un début, qu’un coupe-gorge… nous voulions parler de l’impasse Pericer. Rue modeste, recoin, oublié et pourtant ! … Vous êtes sur l’un es rares alignements de maisons médiévales du bourg. N’ayez crainte… Dépassez les trois portes de garages auto, les deux portes suivantes nous intéressent. De forme ogivale, chaque pierre constitutive de l’arche n’est pas taillée en arrête sèche, mais en biseau ! Rien de fou, mais ça permet de dater la maison !

>  Comment s’appelle ce type de “décoration” médéviale, appliquée aux portes ?

Les fenêtres sont aussi traitées de cette manière, et ce pour des maisons, édifices aménagés au XIIIe siècle (sauf exception).
Allez cette fois-ci c’est la bonne, prenez la poudre d’escampette ! La route romaine, comme son nom l’indique, est une voie antique désormais goudronnée, vous mènera au pied de votre seconde épineuse énigme…Veni, Vidi, Viciiiii !!!!!

 

2 – Les Pigeonniers de la voie romaine et leurs systèmes de défense

Séparés de 50m, deux pigeonniers dans un état de conservation remarquable présentent des éléments singuliers, caractéristiques de ce type de construction. L’objectif des ces “tours”, autrefois, étaient avant tout de constituer un garde-manger, générateurs d’engrais naturel (la colombine). C’était accessoirement un signe ostentatoire de richesse. Vous noterez la présence d’un bandeau de céramique verte, sur le haut des murs en pierre, présent sur les quatre faces.

>  Quel est la fonction de ce détail architectural ?

INDICE : La porte d’entrée, ainsi que l’unique accès pour les pigeons à l’intérieur, se situent au-dessus de cette bande de céramique. De plus, tout moniteur d’escalade vous le dira, le carrelage est notre ennemi.

>  Pourquoi les ouvertures dans la toiture, aménagées pour faire entrer les pigeons, sont obstruées d’une grille ou plaque de bois percée de trous ?

A titre d’exemple, le second pigeonnier, le plus au nord, en est doté.
INDICE : Tout est histoire de gabarit.

 

3 – Au village de

Castéra-Lectourois

Trouvez les mots manquants dans le texte suivant :
Il compte parmi ces fameux villages de Lomagne, d’origine médiévale, ayant conservé nombre de témoignages anciens. Intéressons-nous aux éléments d’architecture, vestiges résiduels des façades médiévales et renaissance, donnant sur la rue principale. Au n°11, une pierre ouvragée adopte la forme d’un signe utilisé en mathématiques. D’ailleurs on parle d’arc en ………………………. Un décor qui sera très populaire au XVe siècle. Au n°20, un bourrelet ou demi-cylindre, tore en langaged’architecture, encore visible sur une grande pierre de taille. Il s’agit de l’unique élément (ou claveau) restant de l’ancienne porte gothique, ouverte d’un arc ………………………. Le portail de l’église Sainte-Madeleine est un bel exemple de décor renaissance. Un ordonnancement rigoureux et une iconographie que nous allons détailler. Elles crachent de l’eau, ce sont les …………. Une autre bête est représentée, celle-ci n’est pas fantastique, elle existe. L’héraldique s’en est d’ailleurs souvent emparé. Une tradition restée une pratique quelque peu occulte, voulait que les jeunes filles encore demoiselles, glissent à l’oreille des animaux sculptés un prénom pour s’en attirer les faveurs. Vu que les murs ont des oreilles, je vous laisse imaginer ! Osons !

 

 

4 –  Berrac centre

Vivre sans boire est une hérésie, d’ailleurs personne ne s’y risque. Alors pour remédier à cela, de touttemps, les hommes ont construit puits, fontaines, réservoirs, des monuments pour drainer, stocker et distribuer l’eau. Berrac étrangement n’échappe pas à cette règle. Trouvez le puits installé dans le bourg autrement dit, dans les rues intra muros. Quête largement abordable tant les rues se font rares. Petit village fortifié, en pierre calcaire, voilà une devise commune à toutes nos bourgades en Gascogne Orientale… Mais à Berrac une protubérance vient rompre la monotonie. Jugez plutôt, direction la ligne de rempart regardant le cimetière. Vous allez vite remarquer cette panse en pierre. On dirait le gosier rempli d’un cétacé  ! Étrange adjonction sur les remparts, probablement faite au moment de la démilitarisation des murs… souvent durant la seconde moitié du XVIIIe siècle.

>  QUE CACHE CET “ABDOMEN” DE PIERRE ?

 

 

5 – Sur la route de Larroque-Engalin

Sur la route de Larroque-Engalin. Votre cavalcade en campagne, vous emplit d’un esprit fougueux. Ca y est, l’aventurier jaillit. La truffe en avant, vous allez faire parler vos instincts d’explorateur ! Béabas, regarder au loin et savoir reconnaître un récif… ou dans l’océan houleux de la Lomagne Gersoise, désigner le prochain à conquérir..

 

Coordonnés GPS :
Latitude : 43.99739
longitude : 0.53049

 

>  QUELS SONT LES TROIS VILLAGES QUE L’ON APERCOIT ?

 

 

 

6 – Au village de Larroque-Engalin

Bis repetita, les habitants de ce charmant village gascon, typique, ne peuvent s’empêcher de boire de l’eau. Dans l’unique rue, ô combien principale, l’une des sources d’approvisionnement en eau potable détient votre prochain indici. Suivez le chat. De l’autre côté de la rue, un petit passage est aménagé entre les deux habitations. Hormis un gymnaste chevronné adepte des pas chassés, personne ne s’y risque. De toute façon le but n’est pas de passer !

 

>  JADIS, A QUOI POUVAIENT BIEN SERVIR CES MINI-ALLÉES ?

 

 

 

7 –  Lagarde-Fimarcon

Clairement, l’arrivée n’est pas modeste. Face à vous s’élèvent les communs du château des Marquis de Fimarcon. L’ensemble sort de terre au XVIIe siècle. Nous allons remonter quelque peu en arrière, au Moyen-Âge. Peut-être pour la première fois de votre vie, vous emprunterez un portai temporel. Usage du portail : placez-vous au centre du porche d’entrée, à égale distance de la porte aux deux vantaux (côté bourg). Prononcez, les yeux fermés, la locution latine “Sit tibi terra levis”, à traduirepar “que la terre te soit légère”… utilisée sur les monuments funéraires à partir de l’époque romaine, cette “bénédiction” est une formule pour traverser le temps sans encombre. Répétez l’opération trois fois. Attetntion, chacun des voyageurs doit énoncer la formule. Vous êtes maintenant apte, avancez et franchissez la seconde porte, puis dirigez-vousvers l’Eglise. Le clocher de l’église n’a pas toujours été ainsi. Observez bien les trous faces et les différentes éléments qui s’y retrouvent. 

>  PASSEZ LE PORCHE? RETOURNEZ-VOUS ET OBSERVEZ LE QUATRIEME CÔTÉ. SELON VOUS ? QUELLE ÉTAIT LA FONCTION PREMIERE DE CETTE TOUR ?

 

 

8 – Terraube

Les remparts enserrent encore le bourg aujourd’hui. Des écrits nous permettent de savoir qu’au début du XIVe siècle, la famille de Galard et la communauté élèvenet des murs en moyen appareil. Le segment orienté Nord-Est, aménagé au XIXe siècle reprend précisément les dispositions médiévales. En suivant le chemin blanc descendant depuis le sremparts, rrêtez-vous au niveau du cyprès, voisin d’une petite croix en fer. Cherchez dans ses entrailles, auc commencements de ses branches, votre dernièrecartouche “indice”. Les fortifications de Terraube recèlent de nombreux secrets. Essayons de retrouver la première version de la tour-porte face à vous. Les textes anciens et l’archéologie du patrimoine confirment qu’elle était de type “tour à gorge ouverte”. Là normalement, le mystère s’épaissit…

 

>  QUELLE MODIFICATION DE LA TOUR-PORTE FUT FAITE, SUPPRIMANT DÉFINITIVEMENT SON CARACTERE “A GORGE OUVERTE” ?

 

 

 

RENDEZ-VOUS A L’OFFICE DE TOURISME !

VOS RÉPONSES EN MAIN, UN AIR FIER ET A LA BOUCHE DE SÉSAME : SOL LUCET OMNIBUS* (OUI IL FAUDRA DE DIRE A L’AGENT D’ACCUEIL)… VOUS OBTIENDREZ SAUF ERREUR DE PARCOURS,

 

UN CADEAU BIEN MÉRITÉ !

 

*La lumière luit pour tous, locution latine issue de l’un des premiers romans de l’histoire occidentale. Inscription visible sur la Maison Lasseran à Lectoure.

 

 

 

 

 

OFFICE DE TOURISME GASCOGNE LOMAGNE
Place du Général de Gaulle
32700 LECTOURE
+33 (0)5 62 64 00 00

1245 Divi Street. San Francisco, CA 93252

NL EN FR ES
X
X