Incontournable, emblématique, majestueuse, la langue française se paye un exercice de style pour qualifier l’édifice princier de Lectoure. C’est au XIIème siècle que commence sa construction, des événements fâcheux à la fin du XVème siècle vont transformer le plan originel, les guerres de religion ne feront qu’entamer sa silhouette pour être finalement vandalisée avec tendresse à la révolution. Tout ça pour présenter une architecture typique du gothique méridional qui n’est pas sans rappeler l’église saint Etienne de Toulouse, la cathédrale de Cahors ou encore l’église de Souillac. Pas besoin de la chercher longtemps, son clocher-tour de 49 mètres veille au bon grain !

X
X
X
X